• Société
    • Raison d'être

Nous travaillons pour rendre les rencontres dès plus intéressantes

Chute-Saint-Philippe

Mission

Notre but principal est de promouvoir l'horticulture et l'écologie.
Faire œuvre d'éducation, par l'organisation de conférences portant sur les plantes cultivées et sur la flore indigène du Québec.
Sensibiliser l’importance de l’horticulture comme forme de loisir.
Regrouper tous ceux et celles qui s’intéressent au domaine de l’horticulture et de l`écologie.
Diffuser des informations sur les techniques des cultures des végétaux ainsi que sur l’aménagement paysager.
Parfaire les connaissances des gens intéressés à la culture des plantes ornementales et autres.
Partager connaissances et expériences horticoles. Éveiller dans la collectivité l’intérêt pour les plantes et la nature et la protection des milieux humides.
Protection de la faune (oiseaux, castors et cerfs de Virginie). Échanger des plantes, des boutures, des semences et toutes sortes de produits horticoles.
Informer et sensibiliser à l`importance de la revégétalisation des rives. La mission de la Société d'horticulture et d'écologie de Chute-Saint-Philippe se définit ainsi:
Regrouper les personnes qui s'intéressent à l'horticulture, l`écologie et à l'embellissement de leur milieu.
Diffuser des informations botaniques sur des méthodes de culture des végétaux (plantes d'intérieur, ornementales et potagères) à la fois efficaces et saines pour l'environnement.
Collaborer à l'amélioration des connaissances sur les bienfaits de la pratique de l'horticulture et du respect de l'environnement.

Règles de conduite

Chaque membre de la Société d'horticulture et d'écologie de Chute-Saint-Philippe s'engage à :

Promouvoir la mission et les valeurs de la SHECSTP. Participer à l'amélioration du fonctionnement et de la gestion de la Société.
Respecter les lois sur la protection de l'environnement.
S'abstenir d'épandre sur son terrain, des engrais chimiques, herbicides, pesticides et autres produits nuisibles à l'environnement.
Utiliser les ressources naturelles, telles que l’eau, de façon judicieuse.
Protéger la végétation naturelle et indigène contre l’extermination de l’espèce et pour éviter l’érosion des berges, des rives et des pentes.
Favoriser des échanges horticoles ainsi que le partage d’une passion commune, dans l’ambiance chaleureuse et conviviale que tous désirent.